Au fil du temps, plusieurs questions nous sont parvenues de patients inquiets. Vous trouverez sur cette page les réponses à quelques-unes des questions les plus fréquemment posées. Si vous avez besoin de renseignements additionnels, veuillez utiliser notre formulaire de contact pour prendre rendez-vous avec nous. Nos médecins et notre personnel s’efforcent de toujours faire en sorte que vous vous sentiez complètement à l’aise dans notre environnement sécuritaire et chaleureux.

Qu’est-ce qu’une cataracte?

Nous sommes tous nés avec une lentille parfaitement claire dans la partie avant de notre œil. Avec le temps, et pour diverses raisons, cette lentille devient de moins en moins claire. Lorsque la lentille devient très opacifiée, la qualité de la vision est fortement réduite. Certaines tâches comme la conduite de nuit, la lecture de menus dans un restaurant sombre et la vision de loin deviennent plus difficiles.

Comment puis-je savoir si j’ai besoin d’une opération de la cataracte?

Si l’on vous dit que vous avez une cataracte mais que vous trouvez que votre vision est encore bonne, vous n’avez probablement pas besoin d’une opération de la cataracte. Par contre, même si vous pensez bien voir, il est possible que vous ayez besoin d’une chirurgie dans les cas suivants :

  • votre vision, même avec des lunettes, n’est pas suffisante pour conduire selon les normes gouvernementales de votre province;
  • votre cataracte est devenue tellement ferme qu’il devient dangereux de ne pas la traiter;
  • vous souffrez d’une condition oculaire pour laquelle une chirurgie hâtive est indiquée – votre professionnel des soins oculaires vous avisera si tel est le cas.

Comment dois-je me préparer pour une opération de la cataracte?

Quelques jours avant la chirurgie, vous aurez à mettre une série de gouttes pour prévenir l’infection et l’inflammation après l’opération.

Comment se déroule une opération de la cataracte?

Avant la chirurgie, les infirmières préparent l’œil du patient en y administrant une série de gouttes. Par la suite, on demande au patient de se coucher sur un lit spécial du bloc opératoire. On recouvre son corps avec un drap en papier, laissant à découvert l’œil qui subira l’intervention. Un petit dispositif en fil métallique est utilisé pour maintenir l’œil ouvert afin d’empêcher sa fermeture pendant la chirurgie (même si vous clignez des yeux). Ensuite, un gel est appliqué à l’œil pour le « geler » et ainsi bloquer toute sensation de douleur pendant l’opération. Une courte incision (2-3mm de largeur) est pratiquée dans l’œil avec une très petite lame afin de retirer la cataracte, laissant son enveloppe transparente (la capsule postérieure) en place. Ensuite, une lentille artificielle (la lentille intraoculaire) est implantée dans cette « capsule » et l’œil est refermé. En terminant, le chirurgien s’assure que l’incision est étanche. La durée approximative de l’opération est de 8 à 15 minutes.

Mon œil est-il « gelé » avec une aiguille avant l’opération?

La majorité des chirurgiens n’utilisent pas d’aiguille pour « geler » l’œil avant l’opération de la cataracte.

Suis-je endormi pour l’opération de la cataracte?

Il arrive rarement qu’un patient reçoive une anesthésie générale pour les opérations routinières de la cataracte. Si vous êtes très anxieux, parlez-en à votre chirurgien. Il demandera au personnel infirmier de vous administrer des sédatifs (intraveineux) pour vous calmer pendant la chirurgie.

Qu’est-ce qu’une lentille intraoculaire pour la chirurgie de la cataracte?

Le cristallin, qui est la lentille naturelle de l’œil où se forme la cataracte, est enlevé pendant la chirurgie. Le cristallin possède un certain pouvoir de focalisation et doit être remplacé par une lentille artificielle (la lentille intraoculaire) pour maintenir la vision de l’oeil. La lentille intraoculaire est placée au même endroit où se trouvait la cataracte. Avant l’opération, le chirurgien et vous déciderez ensemble de la puissance de lentille intraoculaire à utiliser, selon que vous préfériez obtenir une vision claire de loin ou de près sans lunettes après votre chirurgie.

Comment savoir quelle lentille intraoculaire utiliser lors d’une opération de la cataracte?

La puissance de la lentille intraoculaire est déterminée par une mesure précise de l’œil appelée biométrie. Il existe des lentilles qui corrigent l’astigmatisme (lentilles toriques); d’autres qui permettent de voir de loin et de près sans lunettes (lentilles multifocales). Lors de votre rendez-vous préopératoire, vous discuterez en détail des lentilles intraoculaires avec votre chirurgien.

Quelles sont les choses que je ne pourrai pas faire après l’opération?

Suite à une chirurgie réussie et sans complication, vous aurez peu de restrictions. Vous pourrez vous pencher, vous pourrez soulever des choses légères, vous pourrez vous rendre au gymnase pour des exercices modérés, vous pourrez vous laver la figure et prendre une douche en vous assurant de ne pas éclabousser l’œil qui a été opéré. Cependant, vous ne pourrez pas vous baigner pendant un certain temps selon les indications de votre médecin.

Habituellement, vous pourrez conduire un jour après la chirurgie dans la mesure où votre vision est conforme à celle requise par les normes de conduite de votre province.  Votre perception des profondeurs pourrait être temporairement affectée, vous devrez donc être prudent les premières fois que vous prendrez le volant après votre chirurgie.

Je ne veux pas porter de lunettes ni de verres de contact… Puis-je avoir une chirurgie au laser (LASIK)?

La chirurgie LASIK est une opération qui est devenue très commune, au point où certaines personnes ne la considèrent pas une « vraie » chirurgie. Bien que cette procédure soit rapide et sécuritaire, elle ne convient pas à tous et les yeux de chaque patient doivent être soigneusement examinés afin d’assurer que la chirurgie puisse être réalisée en toute sécurité. Bien que la plupart des gens puissent subir le LASIK, certaines personnes ne peuvent pas parce que leur cornée (le devant de l’œil où le laser est appliqué) est trop mince ou “déformée”.  Ces conditions doivent être dépistées avant de subir l’intervention LASIK afin d’éviter les mauvaises surprises et les complications postopératoires. Seul un chirurgien ophtalmologiste qualifié peut décider si oui ou non un patient est apte à subir le LASIK.

On me dit que j’ai le glaucome. Qu’est-ce que c’est?

Le glaucome peut prendre plusieurs formes : à angle ouvert (le plus fréquent), à tension normale (un peu moins fréquent) et à angle fermé (le moins fréquent).

Le glaucome à angle ouvert est une maladie sournoise et sans douleur qui, avec le temps, peut entraîner une perte de vision latérale (périphérique) si la condition n’est pas traitée. Les symptômes sont rares sauf dans les cas de maladie très avancée; vous pourriez donc avoir la maladie sans le savoir. C’est pourquoi il est important de subir un examen des yeux même si votre vision est bonne et que vos yeux vous « semblent » être en santé.

Le glaucome à tension normale est un type de glaucome à angle ouvert où la pression des yeux du patient demeure normale. Comme la pression est normale, cette forme de glaucome est difficile à détecter. Seul un examen fait par un spécialiste chevronné peut permettre de le dépister de façon précoce.

Le glaucome à angle fermé est une maladie causée par le rétrécissement de l’angle irido-cornéen, là où se trouvent les structures de drainage de l’œil. Si l’angle se referme complètement, le liquide à l’intérieur de l’œil ne peut plus s’écouler et son accumulation cause une augmentation soudaine de la pression dans l’œil,  provoquant une douloureuse crise de glaucome aigu. Nous procédons à l’évaluation de l’angle auprès de tous les patients qui visitent notre clinique. Si un angle étroit est noté chez un patient, celui-ci fera l’objet d’un suivi pour vérifier si l’angle se rétrécit, ou si l’angle est déjà dangereusement étroit, une intervention au laser pourrait être proposée par nos cliniciens pour traiter la condition.

On m’a dit que mes nerfs optiques donnent l’impression d’être atteints du glaucome. Que dois-je faire?

Si l’on vous soupçonne d’être atteint de glaucome, vous serez suivi par votre professionnel des soins oculaires et vous subirez des examens et des tests spécifiques au dépistage du glaucome. Tant que votre condition demeurera stable et que vous ne démontrerez pas de signe de perte de vision latérale (périphérique), vous serez suivi en tant que « suspect glaucome » et vous ne recevrez pas d’autres traitements.

Si votre examen révèle la présence certaine de glaucome, un traitement sera amorcé pour réduire votre pression intraoculaire, soit par l’utilisation de gouttes ou par une intervention au laser. Un suivi rigoureux sera effectué afin d’assurer que votre glaucome ne progresse pas.

Quels sont les traitements pour le glaucome?

Les patients ont généralement l’option de traiter leur glaucome avec des gouttes ou encore avec une intervention au laser (trabéculoplastie sélective au laser). Les différentes options de gouttes ainsi que leurs effets secondaires seront discutés en détail avant d’amorcer un traitement. Certains patients ne veulent pas ou ne peuvent pas utiliser de gouttes oculaires. Ces patients se verront offrir l’option de traiter leur glaucome avec une chirurgie au laser. Cette intervention est effectuée par nos ophtalmologistes en milieu hospitalier.

Est-ce que je peux devenir aveugle si j’ai le glaucome?

Lorsqu’il y a un diagnostic précoce, un traitement efficace et un suivi rigoureux du glaucome, il est très rare qu’un patient subisse une perte significative de vision. Dans l’éventualité où votre clinicien constate que, malgré les traitements reçus, votre vision continue à se détériorer, des traitements plus agressifs vous seront proposés.

La dégénérescence maculaire – c’est quoi?

La rétine est comme un film qui reçoit les images au fond de l’œil. Le centre de la rétine se nomme la macula, et c’est cette partie qui nous permet de voir les menus détails (imprimés, signalisations, etc.) de notre vision centrale.

Malheureusement et pour diverses raisons, la macula peut dépérir (« s’atrophier »). Ce phénomène s’appelle la dégénérescence maculaire « sèche » ou « atrophique ». La macula peut également être endommagée lorsqu’elle est soudainement soulevée par une hémorragie ou par de nouveaux vaisseaux sanguins : ce phénomène s’appelle la dégénérescence maculaire « humide ». Lorsque la macula est endommagée par l’un de ces deux types de dégénérescence, les patients éprouvent de la difficulté à lire, à conduire ou à voir au centre de leur vision.

La dégénérescence maculaire « sèche » – c’est quoi?

La dégénérescence maculaire « sèche » ou « atrophique » se caractérise par par la présence de drusen (dépôts jaunes dans la macula) et l’atrophie éventuelle de la macula. Une vaste étude menée aux États-Unis nous a amenés à prescrire aux patients atteints de dégénérescence maculaire sèche certaines vitamines  qui ralentissent l’évolution de la maladie.

La dégénérescence maculaire « humide » – c’est quoi?

La dégénérescence maculaire « humide » survient lorsque la macula est soulevée par un saignement ou par l’apparition de nouveaux vaisseaux sanguins. Cette condition peut se développer lentement ou rapidement. Les patients qui en souffrent remarqueront peut-être une distorsion de leur vision (les lignes droites semblent courbées), ou une perte soudaine de leur vision centrale.

Si ces symptômes se manifestent, le patient doit être examiné et diagnostiqué rapidement afin d’être dirigé vers un spécialiste de la rétine pour amorcer un traitement. Le traitement comprend certains tests suivis d’injections qui permettent « d’assécher » les saignements et les nouveaux vaisseaux sanguins.

Quels sont les traitements pour la dégénérescence maculaire?

La dégénérescence maculaire sèche ou atrophique ne se guérit pas, mais selon une vaste étude américaine nommée AREDS, nous savons que nous pouvons en ralentir la progression à l’aide de certains suppléments vitaminiques. Nos cliniciens vous prescriront ces suppléments dans le cas d’un diagnostic de dégénérescence maculaire atrophique.

La majorité des cas de dégénérescence maculaire humide peuvent être traités avec des injections « anti-VEGF » administrées par un spécialiste de la rétine qualifié.

Maintenant que j’ai plus de 40 ans, pourquoi ne puis-je pas lire aussi bien qu’avant?

Il se passe beaucoup de choses à l’intérieur de votre œil pour vous permettre de lire. Tout d’abord, il faut que le muscle de la lecture (le corps ciliaire) se contracte, forçant votre cristallin à changer de forme pour permettant ainsi la focalisation au près. Avec l’âge, le muscle de la lecture et le cristallin prennent une certaine raideur et il devient plus difficile de faire la mise au point en vision de près. Ce processus naturel relié à l’âge s’appelle la presbytie. Bien que ce phénomène arrive à tout le monde, il peut se manifester à des âges différents et dans des circonstances différentes pour chacun.

On me dit que je suis myope. Qu’est-ce que cela veut dire?

Les personnes qui ont les yeux un peu trop « longs » focalisent les objets lointains devant leur rétine, ce qui rend l’image perçue floue. Cette condition s’appelle la myopie et elle a tendance à progresser jusqu’àu début de la vingtaine. Pour mieux voir des objets lointains, les patients myopes doivent porter des lunettes; ils peuvent également porter des lentilles de contact ou subir un traitement au laser (LASIK) pour éviter le port de lunettes.

On me dit que je suis hypermétrope. Qu’est-ce que cela veut dire?

Les personnes qui ont les yeux un peu trop « courts » focalisent les objets lointains derrière leur rétine. Pour mieux voir, le muscle de l’accommodation (le corps ciliaire) se contracte, déplaçant l’image vers l’avant et la mettant au point sur la rétine afin de permettre une vision claire. Cette condition s’appelle l’hypermétropie et les gens qui en souffrent peuvent habituellement voir clairement aussi bien de près que de loin jusqu’à la fin de la trentaine ou le début de la quarantaine. Dès lors et « subitement », ces patients qui avaient une « excellente vision » ne peuvent plus voir aussi bien de près et de loin parce que le muscle de l’accommodation (le corps ciliaire) ne travaille plus aussi bien qu’avant. Cette condition peut être corrigée avec des lunettes, des lentilles de contact et dans certains cas avec une chirurgie au laser (LASIK). De plus, si une personne hypermétrope souffre d’une cataracte, la lentille intraoculaire choisie pour la chirurgie peut permettre au patient de bien voir à distance sans le port de lunettes.

On me dit que je souffre d’astigmatisme. Est-ce une maladie et comment puis-je le traiter?

L’astigmatisme n’est pas une maladie, mais bien une condition avec laquelle on nait. Cela veut dire que votre œil n’est pas bien rond comme une balle de golf, mais ressemble plutôt un ballon de football, c’est-à-dire qu’une partie de l’œil est ronde et l’autre partie est ovale. Lorsque vous regardez un objet, deux images décalées sont captées à l’arrière de votre œil par la rétine, ce qui produit une image floue. Pour permettre une vision claire, vous pouvez porter des lunettes ou des lentilles cornéennes, ou vous pouvez choisir de subir une intervention au laser (LASIK). Si vous devez subir une opération de la cataracte, il existe des lentilles toriques qui permettent de corriger l’astigmatisme et ainsi d’éliminer le port de lunettes après l’intervention.

Pourquoi mes yeux sont-ils « collés » ou ont-ils des croûtes le matin?

Certains patients souffrent d’inflammation des paupières, ce qui cause la production d’une sécrétion épaisse pendant le sommeil. Ils se réveillent avec un encroûtement des paupières ou les paupières « collées ». Ceci pourrait être causé par la « blépharite ». Selon le type de blépharite dont vous souffrez, nos cliniciens en soins oculaires vous prescriront le bon traitement pour prévenir tout dommage permanent à vos paupières ou à la surface de votre oeil.

Lorsque je cligne des yeux, j’ai parfois l’impression d’avoir quelque chose comme un grain de sable dans l’œil. Pourquoi?

Si vous travaillez avec une meuleuse ou que vous effectuez toute autre tâche qui pourrait avoir provoqué la pénétration d’un corps étranger dans votre œil, vous devriez consulter un professionnel en soins oculaires immédiatement.

Si tel n’est pas le cas et que vous avez tout de même la sensation d’avoir un corps étranger dans l’œil, il est probable qu’il s’agisse de sécheresse oculaire. Il existe plusieurs causes et traitements pour la sécheresse oculaire. Nos cliniciens en soins oculaires procéderont à l’examen de vos paupières, de vos larmes et de votre cornée (la surface avant de l’oeil) puis vous prescriront le traitement approprié à votre condition.

On m’a dit que ma cornée était « déformée » et que j’avais possiblement un kératocône. Est-ce qu’il existe des traitements pour cette condition?

La cornée (devant de l’œil) devrait avoir une forme presque parfaitement ronde pour permettre une focalisation claire des rayons lumineux ou de l’image que l’œil reçoit. Chez certaines personnes, la cornée peut se « déformer » et il devient difficile de fournir à ces patients une vision claire avec de simples lunettes, des verres de contacts spéciaux ou une transplantation de la cornée étant éventuellement nécessaires pour améliorer leur vision. Tout récemment, il a été démontré qu’un nouveau traitement nommé « réticulation du collagène cornéen » pouvait ralentir ce processus. Le Dr Cheema, un spécialiste de la cornée, peut examiner et traiter les patients qui sont de bons candidats pour cette nouvelle forme de traitement.

Je vois soudainement des taches noires ou des mouches volantes dans mes yeux… Ma rétine est-elle décollée? Est-ce que je suis en train de devenir aveugle?

Le fait de voir de nouveaux corps flottants dans vos yeux pourrait être un symptôme d’un décollement de rétine; il est donc nécessaire de subir rapidement un examen oculaire. Le clinicien effectuera une dilatation des pupilles en utilisant des gouttes appropriées, puis procédera à un examen détaillé de toute la surface de la rétine.

L’apparition de nouveaux corps flottants peut également survenir après un évènement traumatique ou simplement par hasard, ou encore suite à un décollement postérieur du vitré. Nous sommes tous nés avec un gros ballon de gel ferme et limpide, le vitré, qui remplit notre œil. Avec l’âge, ce gel devient plus liquide et il peut se détacher spontanément. On appelle ce processus un décollement postérieur du vitré. Lorsque ce phénomène se produit, un seul ou plusieurs « corps flottants » peuvent apparaître (certaines personnes les comparent à une mouche). Parfois, l’apparition de corps flottants s’accompagne de flashs de lumière lors du mouvement des yeux. Bien qu’il soit typiquement bénin, ce décollement du vitré peut provoquer une déchirure ou un décollement de la rétine nécessitant un traitement urgent. Il est donc important de subir rapidement un examen de la rétine sous dilatation pupillaire afin de permettre un diagnostic et un traitement opportun.

Prêt pour une consultation?

Il suffit de remplir le formulaire en ligne pour obtenir un rendez-vous.